Mohammed Alshammari, directeur général des opérations en Afrique du Saudi Fund for Development (SDF), est venu le 21 août dernier poser la première du pont sur le fleuve Mangoky, le plus long fleuve de Madagascar, situé sur le versant ouest de l’île. Son bassin est à cheval sur les régions du Menabe et de l’Atsimo-Andrefana, situées dans la province de Tuléar. Il se jette dans le Canal du Mozambique par un delta d’environ 2 000 km². La cérémonie s’est déroulée en présence du président de la République malgache, Andry Rajoelina, du Premier ministre, Christian Ntsay, et du ministre des Travaux publics, le colonel Andrianatrehina Ndriamihaja Livah.

Mohammed Alshammari, directeur général des opérations en Afrique du Saudi Fund for Development (SFD). ©Droits réservés

Le SFD a contribué à hauteur de 20 millions de dollars à la construction de ce pont d’une longueur de plus de 800 mètres. Il reliera les régions Atsimo-Andrefana et Menabe, où se situent certains des atouts agricoles et touristiques les plus précieux du pays. L’ouvrage réduira la durée des trajets et permettra aux agriculteurs locaux de commercialiser plus facilement leurs produits. Autre avantage majeur, l’infrastructure soutiendra le développement du secteur touristique en améliorant l’accès aux nombreuses attractions de ces régions. En pleine campagne électorale, le président Andry Rajoelina n’a pas manqué de saluer un « jalon majeur dans nos efforts visant à améliorer les infrastructures de Madagascar, et nous devons continuer de travailler en étroite collaboration avec les partenaires du développement afin de bâtir un avenir prospère dans chaque région du pays ».